Estelle Bellin

La création, une passion

Archive of ‘Non classé’ category

Les marchés de créateurs et d’artisans : mon petit bilan !

Stand marché Auray estelle

En mai dernier, je me lançais dans l’aventure des marchés de créateurs et de l’artisanat en Bretagne.

Pendant quatre mois, j’ai participé à 30 marchés, j’ai parcouru 3000 km en voiture, j’ai travaillé et je n’ai pas vu le temps passer.

L’aventure fut belle, chaude et très ensoleillée, surprenante et physique, fatigante et dense, riche de belles rencontres avec des artisans qui partagent les mêmes interrogations. Dans certains marchés, je n’avais pas la sensation d’être seule, l’entraide et le soutien mutuel était là. Et dans d’autres, la concurrence était rude. Tout dépend du marché, du lieu, de l’organisateur, de l’emplacement, de la météo … on ne sait jamais si ça va être une bonne journée ou pas, on ne peut pas anticiper à l’avance si quelque chose va se vendre ou pas. A chaque marché suffit sa peine, tous sont différents, même en revenant au même endroit. Petit à petit, l’expérience grandit, on sait qu’il y a des marchés sympas et d’autres moins bien. La météo nous a joué des tours, qu’il s’agisse de la pluie ou du vent, comme ce jour à Auray où le barnum s’est désintégré sous les rafales mais aussi à Paimpont, où la foudre nous a frappé. Une mauvaise météo peut ruiner une journée même sur des marchés réputés.

Dans l’ensemble les visiteurs ou les clients qui se sont intéressés à mon travail, n’ont pas hésité  à me poser des questions, à faire des remarques … Leur regard sur mes créations m’a fait grandir, et rebondir dans le bon sens. J’ai finalement trouvé ce que je cherchais, car la plupart ont été sensibles à ma créativité.

Il est difficile de faire le bilan de quatre mois de marché mais l’aventure fut positive sur plusieurs points de vue. Je me suis sentie à ma place, c’était l’une de mes plus grosses craintes. Ce n’est pas encore parfait, il reste de nombreuses choses à faire… la route sera longue mais cet intermède de quelques mois m’a redonné confiance et n’a fait que renforcer mon envie de poursuivre.

Après un été bien animé, je retrouve ce que je préfère, la création.

Marchés de créateurs et d’artisans : mes conseils

Dernièrement, j’ai participé à des marchés de créateurs et d’artisans. Je me suis lancée dans cette belle aventure avec beaucoup d’appréhension, et surtout peur de la critique, de ce regard sur mon travail. Etant perfectionniste, je voulais avoir une belle présentation de mon stand, avoir un maximum de produits à proposer … au fur et à mesure des marchés (7 au total) je me suis vite rendue compte que je n’étais pas au point et pourtant je suis quelqu’un d’organisée … j’ai senti le manque d’expérience. Aujourd’hui j’ai bien compris qu’il fallait être au top avec le matos à utiliser lors des marchés … surtout éviter :

 - un barnum  avec peu de poids au niveau des 4 pieds sinon il s’envole et renverse tout sur son passage … et là bien sûr tout le monde te regarde – au moins on a vu que j’existais !!!!

 - Ne pas exposer toutes vos créations … dire que j’avais au moins 300 produits mais je pensais que j’allais tout vendre sur une journée – trop gourmande – il n’y a pas assez de place sur un stand. J’ai bien compris qu’il fallait faire une sélection, et j’ai remarqué que les gens sont vite déstabilisés quand il y a trop de choix. Et s’ils n’arrivent pas à se décider, ils n’achètent rien … Aussi j’ai mis en place un éventail de prix assez large, je présente de petites choses pas très chères mais aussi des pièces plus grandes et plus chères …

 - Ne pas acheter des portants à 10 euros mais plutôt à 60 euros ++, pliable et pratique sur les marchés … évitons les 10 000 sacs de pierres. Petit à petit j’organise mon stand à mon image, j’essaye de trouver le bon équilibre, de me démarquer pour attirer l’œil des visiteurs. Demain c’est sûr je vais continuer à m’entrainer …

 -  Préparer une méga liste pour ne rien oublier – charger la voiture la veille dans la journée pour se laisser du temps pour soi le soir … ça y est c’est fini je ne me coucherai plus à 0H30 à faire des chouchous à la dernière minute pour me lever à 6H du mat …

Marché estelle

Vous avez bien compris, je ne suis pas encore au point mais j’essaye de trouver la bonne recette … il y a des hauts et des bas, beaucoup d’émotions, du partage, des rencontres, des obstacles, de la fatigue, de la rigolade … mais c’est un nouvelle aventure qui commence et j’espère une belle saison. Et surtout une belle météo en Bretagne !!!

 Je vous donne RDV sur mon stand au prochain marché d’art et d’artisanat  « Débal’Art », le dimanche 9 juin La Ville Besnard à Saint Malo.

 Débal'art 2013